Dates des grèves de la SNCF en avril 2018

Publié le 5 avril 2018 | par Quelles-Dates

0

Calendrier des Grèves SNCF – Dates en Avril, Mai et Juin 2018

Calendrier 2018 > Événements > Date des Grèves SNCF

Le projet de réforme de la SNCF cristallise les tensions des syndicats de fonctionnaires du rail. Le gouvernement d’Édouard Philippe a pris la décision d’appliquer 4 des 5 réformes SNCF du rapport de Jean-Cyril Spinetta dont voici les mesures phares :

  • Abandon du statut des cheminots pour les nouvelles embauches ;
  • Transfert obligatoire des salariés chez les nouveaux exploitants lors de l’ouverture du marché à la concurrence à la fin 2019 ;
  • Reprise d’une part de la dette de SNCF Réseau par l’Etat (actuellement à 46,6 milliards d’euros) ;
  • Transformation des statuts de la SNCF, de SNCF Mobilités et de SNCF Réseau en sociétés anonymes à capitaux publics.

En conséquence, les principaux concernés entendent manifester leur mécontentement et faire entendre leurs revendications lors de manifestations et de mouvements de grèves sur les prochaines semaines.

Calendrier des prochaines grèves de la SNCF

  • Du 3 avril au 28 juin 2018 : 36 jours réparties sur 3 mois de la SNCF. La période de grève s’étalera au rythme de “deux jours sur cinq” soit à la veille du week-end de Pâques, pendant toutes les vacances de printemps, et durant les ponts du mois de mai. L’objectif ? Pousser le gouvernement à négocier les conditions de la réforme et éviter le passage en force par ordonnances.

Voici le calendrier prévisionnel des jours de grève de la SNCF entre avril et juin :

jours de grèves sncf en avril, mai et juin 2018

Jours de grève en Avril

  •  3 et 4, 8 et 9, 13 et 14, 18 et 19, 23 et 24 puis 28 et 29. Soit douze jours pour le mois d’avril.

Jours de grève en Mai

  • 3 et 4, 8 et 9,  13 et 14, 18 et 19, 23 et 24, 28 et 29. Soit également douze jours.

Jours de grève en Juin

  • 2 et 3, 7 et 8, 12 et 13, 17 et 18, 22 et 23 et 27 et 28.

Ajouter un commentaire

commentaires



0 réponses sur Calendrier des Grèves SNCF – Dates en Avril, Mai et Juin 2018

  1. Mir38 a dit:

    Bonjour, j’ai pris il y a longtemps pour avoir un tarif interessant un billet retour Paris Grenoble le 19 mai. Je vois sur votre calendrier qu’il s’agit d’un jour de greve . Que dois je faire pour changer ce billet qui normalement n’est pas échangeable pour le 20 mai ? Je dois donc rester un jour de olus. Merci pour votre reponse

  2. THIERY a dit:

    Le droit de grève de ces salariés qui pénalise trop de personnes aujourd’hui et affecte gravement l’économie devrait leur être retiré à l’instar de ce qui a été fait pour d’autres catégories de salariés….militaires, policiers, magistrats, et de fait pour les personnels de santé qui assurent toujours plus que les urgences…..même en cas de grève!
    Ceci serait d’autant plus justifié que les cheminots ne sont vraiment pas les plus mal nantis de notre société et que leurs grèves ont souvent été abusives (Grèves systématiques au changement de service été/hiver pendant des années, grève sans préavis et volontiers totale au moindre problème de sécurité un peu sérieux avec fermeture totale inopinée de gares, grève quasi-politiques…) et surtout que leurs grèves pénalisent avant tout et surtout des travailleurs moins bien lotis qu’eux et qui doivent travailler pour vivre!
    Aujourd’hui à les entendre, les pauvres, il n’y a qu’eux qui travaillent le week-end, découchent parfois pour des raisons professionnelles et vont perdre de l’argent…..je ne vois pas comment ou pourquoi les cheminots d’aujourd’hui sous statut perdraient de l’argent et ….les militaires, les policiers les personnels de santé, les professionnels de la restauration et maintenant du commerce….ne travaillent-ils pas eux aussi le week-end? voire tous les jours en horaire décalés? et le militaires, les gendarmes…. et bien d’autres, ne sont-ils pas amenés à “découcher” dans des conditions parfois bien plus précaires que celles offertes par les foyers SNCF….
    Et aucun de ceux-là ne part en retraite aussi tôt dans de telles conditions économiques favorables…..le militaire qui part tôt ne perçoit sa retraite qu’à 65 ans ou s’il en perçoit une….elle n’est pas du niveau des retraites SNCF!
    Et si vous rajoutez tous les avantages offerts par le Comité d’entreprise de la SNCF alors ….. profil bas SVP et au travail…..et il conviendrait de travailler encore plus de nuit et en week-end pour relancer notre frêt public sinon le privé s’en chargera!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page ↑